Jouablilté : Aborde l'aspect de la maniablité du personnage et son inter-action avec les éléments du décor (coeff 2).

Profondeur : définit la profondeur physique du jeu par rapport à sa linéarité, la liberté de mouvement du joueur (coeff 3).

Scénario : scénario classique ou véritable histoire originale (coeff 3).

Graphismes : ne s'attache pas à définir leS performances du jeu par rapport aux cartes vidéo mais souligne l'aspect original du dessin (coeff 2).

Originalité : critère purement subjectif en ce qui me concerne qui reprend les éléments précédents d'une manière globale (coeff 1)

AI des PNJ : Aptitude des ennemis ou des personnages non joueurs à aborder les situations de jeu et de combat (coeff 2).

Difficulté : ne juge pas la difficulté du jeu de manière générale mais se base plutôt sur le critère de "difficulté intelligente" du jeu en comparaison d'une bête difficulté de calcul par exemple (raccourcissement du temps de mission, ennemis qui vous détecte automatiquement etc...) (coeff 1).

Ambiance sonore : souligne l'ambiance sonore générale du jeu et sii sa montée en puissance est respectée (coeff 2)

Final : note qui définit si le final du jeu est cohérent (voire compréhensif) ou au contraire, a été bâclé (coeff 1).

NOTE SUR LE MULTIPLAYER

N'étant pas un adepte du multiplayer pour les FPS que j'ai testé, je me garderai de porter un avis sur la question.

Je vous invite donc à vous rendre sur des sites compétents en la matière afin de vous faire un avis.

Le seul multiplayer que je continue de pratiquer étant COUNTER-STRIKE, ce sera le seul qui bénéficiera d'un test sur ce site.



1

12

123

1234

Note globale
     
Jouablilité  
Profondeur  
Scénario  
Graphismes  
Originalité  
Intelligence Artificielle  
Difficulté  
Ambiance  
Final  
     

PRESENTATION

Dans le premier épisode, vous faisiez partie d'une équipe de 4 soldats. Auourd'hui, simple marine seul rescapé d'un naufrage, vous vous réveillez dans une nano-combinaison avec le cadavre d'un certain Prophet à vos pieds. Voici comment commence le second volet de Crysis, suite tant attendue dupremier du nom. Mais s'il en garde le nom, le jeu lui, change d'environnement et vous transporte dans un New York dévasté par la menace Alien.

JOUABILITE (4/5)

La jouabilité reste la même que dans Crysis sans changment majeur sur le déplacement des personnages ou du joueur, peut-être avec un mouvement en plus, le glissé-tourneboulé.

LATITUDE DU JOUEUR (3/5)

La latitude du joueur est un peu limitée, beaucoup plus que dans le premier volet (cf Half Life 2) où la senstion de liberté était plus grande. Le fait de situer l'action dans une ville permet de réduire les cartes ajoutant un effet d'oppression?

SCENARIO (3/5)

Même si le scénario vous parait confus au départ, il le reste jusqu'à la fin du jeu. Des éléments du scénario vous sont donnés au fur et à mesure de l'aventure mais restent très éparses.

GRAPHISMES (5/5)

Ici, le moteur de CryEngine 2 tient toutes ses promesses, surtout si vous avec la chance d'avoir une configuration béton. Les divers rendus (feu, fumée, eau sont tout simplement époustouflants.

ORIGINALITE (1/5)

Mis à part sa réalisation qui avouons-le, est magnifique, ce jeu n'a rien d'original en mode solo. Seul le mode multijoueur peut vous apporter un réel plaisir. A noter cependant la possibilité qui vous est offerte d'aborder une même situation sous plusieurs angles tactiques. A vous de choisir celui qui vous correspond le mieux.

INTELLIGENCE ARTIFICIELLE DES PNJ (3/5)

L'IA des personnages s'incrit dans la moyenne des FPS que l'on peut trouver sur le marché. Pas de réelles initiatives côté ennemis qui se comportent quelques fois de façon assez irrationnelle face à certaines situations de combat.

DIFFICULTE (3/5)

La difficulté de Crysis 2 est assez bien dosée. Cependant, la progression n'est pas linéaire en mode facile et peut vite devenir ingérable passé le milieu du jeu.

AMBIANCE SONORE (4/5)

Très bonne ambiance sonore, aussi bien sur le plan des effets spéciaux que pour les traductions qui restent réalistes.

FINAL (4/5)

Tremble New-York!!! La justice à un nouveau visage et il s'appelle "Alcatraz". Pas de surprise une fois le jeu fini puisque le filon de Crysis n'est pas prêt d'être épuisé.

CONCLUSION

Si vous avez aimé Crysis 1 et que vous en avez assez des iles paradisiaques et que voulez vous plonger dans un univers de guerre urbaine, alors essayez Crysis 2 qui surpasse néanmoins son ainé par son ambiance opressante et très réussie, favorisant votre immersion dans le jeu pour un réel bon moment.




astuce

 

 

Piedpage
ON Qui suis-je?